Promotions 2010 de billets bateaux
Commentaires sur les bateaux
Pas de commentaires disponibles

Bateaux de Kos: Kos ferry-boats - bateaux pour l’île de Kos Dodécanèse

FR
SOMMAIRE
Kos ferry-boats - bateaux pour l’île de Kos Dodécanèse Grèce

Informations de voyage en bateau.
Bateaux et Ferry-boats pour Kos - Dodécanèse.

Kos et le Dodécanèse, en général, sont connectés
au port du Pirée. De Kos vous pouvez également
visiter les îles du Dodécanèse qui sont à proximité,
les îles des Cyclades et la Crète grâce à d'autres ports.

Votre voyage à Kos peut être effectué par des
bateaux classiques, Ferry boat, High speed ferries
ou des Flying dolphin, cela dépend du jour et de la
compagnie avec laquelle vous voulez voyager.

La durée de votre voyage pour Kos est de 7 à
10 heures environ en bateau classique alors qu’en
High speed ferries la durée est de 5h30 à 8h30.
Cela dépends évidemment du nombre d’îles dans lesquelles il effectue des arrêts intermédiaires.

Les itinéraires des bateaux au départ du Pirée pour
Kos sont quotidiens et durent toute l’année et
l’été ils se doublent ou se multiplient selon la période.

1. Piree - Naxos - Patmos - Leros - Kos
2. Piree - Patmos - Leros - Kalymnos - Kos
Rhodes
3. Piree - Syros - Patmos - Leros - Kalymnos
Kos - Rhodes
4. Piree - Syros - Mykonos - Patmos - Leros
Kalymnos - Kos - Rhodes
5. Piree - Syros - Mykonos - Patmos - Leros
Kos - Kalymnos - Rhodes
6. Kos - Kalymnos - Leros - Lipsi - Patmos - Arki
Agathonissi - Pythagorion (Samos)
7. Rhodes - Symi - Kos - Kalymnos - Leros
Patmos

Attention !
Les informations ci-dessus peuvent changer de mois en
mois. Pour que vous soyez sûr que les itinéraires sont
justes ainsi que les départs et les arrivées des bateaux
et des High speed ferries, informez-vous auprès du
système de réservations en ligne, de places et de billets.

Kos Bateaux / Ferry-boats Dodécanèse

Bateaux et Ferry-boats pour l’île de Kos du Dodécanèse
Informations de voyage sur les itinéraires des bateaux vers Kos. L’île de Kos du Dodécanèse.

Système de réservation en ligne de places et de billets en temps réel.

En commençant votre réservation vous choisissez la façon d’obtenir les billets, soit en les recevant à votre adresse,
soit en les récupérant du port au moins 2 heures avant le départ du bateau en présentant
le code de réservation que nous vous enverrons et votre carte d’identité.

Nous vous souhaitons un agréable voyage!

Italie - Grèce Reservation de ferry EN LIGNE
Horaires, disponibilités, prix, informations et service de bateaux

Iles grecques Reservation de ferry EN LIGNE
Horaires, disponibilités, prix, informations et service de bateaux

La réservation de voyage multiple
permet la combinaison de 2 à 4
traversées intérieures à la Grèce,
Même si ces traversées sont
assurées par des compagnies
maritimes différentes.

Guide de voyage pour l’île de Kos du Dodécanèse

KOS > HISTOIRE

Histoire de l’île de Kos du Dodécanèse Grèce

De l’époque Préhistorique à l’époque Classique

Kos a été habitée dès le début de l'âge du bronze (2900-2100 avant J-C) comme les tombes préhistoriques et les découvertes à Asklipi et dans la grotte de la pierre blanche le prouve. Pelasgi, Kares et Leleges ont été les premiers habitants. Les Phéniciens et les Achaiens sont passés aussi par Kos. Nous pouvons aussi trouver des reliques de l'ère Mycénienne ou de l'âge du bronze plus tard (1600-1150 avant J-C). "Karis" et "Meropis" sont les anciens noms de Kos. Plinios l’a également appelé "Nimphea".

Dans la deuxième épopée d’Iliade, Homère nous dit que Kos avec les îles de Nysiros, Kalymnos, Karpathos et Kassos ont pris part à la guerre de Troie avec trente navires. A suivie la domination par les Doriens de l'île, lorsque, au cours du 7ème et 6ème siècle avant J-C, Kos a pris part à l'Alliance fédérale de "l’Hexapolis Dorien". Il y a un très grand nombre et variétés de céramiques de l'époque Géométrique, qui ont été découvertes par les fouilles archéologiques. Les "municipalités", sept au total avec l'île de Kos, ont été formées à travers les années et les citoyens ont commencé à prospérer.

Les marins et les commerçants qui se sont rendus dans la mer Egée, ont classé Kos dans la même catégorie de richesse avec les autres îles de la côte de l'Asie Mineure (Lesbos, Chios, Samos, Rhodes) en leur donnant le nom d’ "Îles Makaron".

La période Hellénistique

La période hellénistique est la plus brillante période l'histoire de Kos. Dans la création de la nouvelle ville (366 avant J.-C.) un grand nombre de monuments en marbre ont été construits tels que le sanctuaire d'Hercule, Pandimou et Pondias Aphrodite, le marché, le gymnase, le stade, le théâtre, l'autel de Dionysos et l'Acropole. Les restes de ces monuments ont été découverts par les fouilles d’ archéologues italiens.

Ptolomeos II roi de l'Egypte est né à Kos à cette période. Il a adoré la littérature Grecque et était connue sous le nom de Philadelphos.

Au cours de la période Hellénistique, l'île a prospéré économiquement et culturellement. Kos a été non seulement riche en produits agricoles et en élevage du bétail, mais a aussi commencé à développer son commerce d'exportation de vin, d'huile d'olive, de fruits, de parfums, de soie et de laine.

La fin de l’époque Hellénistique et Romaine

Kos a prospéré au cours de la fin de la période Hellénistique. D'élégants batiments, tels que le conservatoire, la Casa Romana, la Vespasiani ("Nimphea"), les Thermes avec sa riche mosaïque, tous démontrent le luxe dans lequel les citoyens de l'île vivaient. Le port de Kos n'a jamais cessé d'être le centre du commerce de transit.

La période Byzantine

Malgré les tremblements de terre et les invasions, plus fréquement par les Arabes, l'île a réussi à prospérer. C'est la raison pour laquelle Efstathios l'archevêque de Thessalonique (12e siècle) a écrit: "Si Kos ne suffit pas à satisfaire votre faim alors l'Égypte non plus". Au cours la première moitié du 7e siècle Kos a été sur l’initiative du gouvenement, partie de la domination Byzantine, peut-être le Kivireoteon. A la fin du 11e siècle, plusieurs propriétaires fonciers semble apparaissent être en possession de nombreuses terres arables.

L'ordre des Chevaliers Ioannites (Chevaliers de Saint Jean)

Les siècles qui ont suivi ont été marqués par la présence de conquérants étrangers. Après une courte occupation de l'île par les Vénitiens et les Genoens, Kos est sous le contrôle des chevaliers Ioannites en 1314. L'Ordre a été une force avec laquelle il fallait compter, avec ses propres gouverneurs, qui ont été constitués par le Conseil des Chevaliers de Rhodes. Dans le même temps, Kos a été attaqué par les Turcs. Les chevaliers cependant ont réussi à les repousser pour un temps, en grande partie grâce aux fortifications du mur d'enceinte du château de Nerazia (ville), du Château d’ Antimachia, qui a été attaqué sans succès - pour la plupart en 1457, du château de la vieille Pyli et du Château de Kefalos. Même aujourd'hui, les restaurations aux dommages causés par les attaques turques des deux plus importants châteaux, ceux de Nerazia et d’Antimachia, sont clairement visibles.

La domination Turque

Le 5 Janvier 1523 l'île a finalement été conquise par les Turcs. Rhodes et Kos contrairement à d'autres îles du Dodécanèse ont souffert de lourdes taxes. Kos est devenue une province (kaimakamliki) de Rhodes. Les habitants de Kos se sont ralliés autour de l'archevêque, qui officiait sous la juridiction du Patriarcat œcuménique.

Le 11 Juillet 1821, Les Turcsont pendus un grand nombre de prêtres sous l’arbre historique d'Hippocrate, en signe de représailles. Selon un témoignage écrit du voyageur Français Pouqueville, les Turcs ont décapités 900 chrétiens. Les citoyens de Kos ont beaucoup souffert en août 1824 au cours de la bataille navale de Gerodas. Ce n'est qu'après 1838 que leur ont été accordés quelques droits fondamentaux humains et politiques. Le secteur le plus important de l'économie des résidants pendant la domination Turque était l'agriculture.

La domination Italienne - Allemande

Le 20 Mai 1912, les Italiens ont conquis Kos. Les habitants les ont accueillis comme leurs libérateurs. Bientôt, ils vont découvrir que la promesse d'une brève occupation du Dodécanèse n’était pas sincère. La réponse à l'arrière-pensées des Italiens a été vigoureuse et des solutions en collaboration avec la Grèce. Après le traité de Losane la domination Italienne du Dodécanèse a été consolidée et les habitants de ces îles étaient considérés comme citoyens Italiens. Les habitants de Kos, étant Grecs, naturellement ont résisté.

Après le désastreux tremblement de terre le 23 avril 1933, la nouvelle ville de Kos a été reconstruite par les Italiens. Les archéologues ont déterré et réparé beaucoup de monuments. Un grand nombre de sculptures des périodes Classique, Hellénistique et Romaine sont conservées et exposées au musée archéologique, qui est situé sur la place Eleftherias. Lorsque la 2ème Guerre mondiale a été déclarée, de nombreux bénévoles ont pris part au "Régiment du Dodécanèse". Le régiment du Dodécanèse a combattu avec l'Armée de la Macédoine centrale (Macédoine bien sûr référence à l'originale et vraie Macédoine de la Grèce et non pas à FYROM ou à Skopje qui a usurpé le nom ces derniers temps) contre les Allemands.

Après la trêve italienne (03.09.1943), il y a eu un atterrissage d'une petite force Anglaise sur l'île, qui a été acceptée par les Italiens afin de faire face à une éventuelle attaque Allemande. Le 3 Octobre 1943, l’ île fut conquise par les forces Allemandes. Une nouvelle période de terrorisme et de brutalité a commencé.

L'occupation Anglaise - le commandement militaire Grec - l'unification

Le 9 Mai 1945, après la signature du protocole de Simi, les Anglais ont pris les pleins pouvoirs à Kos des Allemands.

Les autorités locales ont été rétablies. Les écoles Grecques, qui ont été fermées depuis 1938, ont réouvert. Les gens ont été libérés de la souffrance causée par le fascisme Italien et nazisme Allemand. La décision des ministres des Affaires étrangères des grandes puissances à Paris (27.06.1946) a donné une fin à l'occupation Anglaise par l'octroi de ces îles à la Grèce. Cette décision a été approuvée lors de la conférence de paix à nouveau à Paris (10/02/1947) et le 31 Mai 1947 les forces armées Grecques ont pris l'administration de l'île des Anglais. La fête officielle de l'unification avec la Grèce a été en Mars 1948.